L’AMF inflige 93 millions d’euros d’amende au gestionnaire d’actifs H2O AM et à ses dirigeants

Emission
Actualités
Date de publication

La Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a sanctionné mardi 3 janvier d’une amende de 93 millions d’euros, un montant record, la société de gestion d’actifs H2O et ses deux fondateurs pour violation des règles de protection de l’intérêt des investisseurs.

L’amende s’élève à 75 millions d’euros pour H2O auxquels s’ajoutent 18 millions d’euros pour ses dirigeants, Bruno Crastes et Vincent Chailley. La commission a souligné « le préjudice subi par les investisseurs résultant en particulier du blocage de leur épargne » et « la gravité des manquements ».
Des sanctions « démesurées et complètement inédites » pour H2O AM qui a indiqué avoir déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour contester ces décisions. La société de gestion estime que deux des trois griefs retenus ne sont pas valides et qu’aucune erreur intentionnelle n’a été commise par H2O AM, Bruno Crastes et Vincent Chailley.

En dépit de l’appel devant le Conseil d’Etat, Bruno Crastes s’est mis en retrait de la gestion du fonds MultiBonds.

Découvrez les dernières émissions